Catégorie: Coopérations territoriales et transfrontalières

GÉOTHER-MYTHE 4.0

OBJECTIFS DU MICRO-PROJET INTERREG GEOTHER-MYTHE 4.0

La géothermie constitue une source d’énergie durable qui présente différents atouts. Elle exploite une source d’énergie renouvelable stockée sous forme de chaleur dans le sous-sol qui entraîne très peu d’émissions de CO2. Le contexte énergétique, économique et environnemental dans lequel nous évoluons (lutte contre le réchauffement climatique), suscite la réflexion et amène à considérer cette ressource naturelle comme un élément compétitif dans un programme de politique énergétique régionale. A la réduction des émissions de gaz à effet de serre s’ajoutent des retombées socio-économiques directement liées à l’attractivité d’une énergie propre mise à disposition d’investisseurs industriels, de candidats bâtisseurs, du secteur tertiaire… ainsi que des retombées culturelles via l’image de marque et le changement de mentalité qu’elle entraîne.

Le présent projet souhaite sensibiliser le tout à chacun à cette énergie renouvelable, ressource transfrontalière, souvent méconnue.

La géothermie, avec tous ses atouts, est une ressource locale située sous nos pieds qui ne s’arrête pas aux frontières, or, elle est peu connue du grand public ainsi que de la sphère politique de part et d’autre de la frontière. Les opérateurs souhaitent partager leurs expériences, sensibiliser davantage à la ressource énergétique et coordonner les actions de communication sur le territoire transfrontalier, dans un souci d’éviter le phénomène Nimby (en vue des prochains forages).

LES ACTIONS DU PROJET GEOTHER-MYTHE 4.0 (2019-2021)

  1. Conception d’une malle pédagogique qui présentera de manière simple, vulgarisée et ludique ce qu’est la ressource géothermique.
  2. Réalisation d’une capsule vidéo qui présentera de manière claire et simple le principe de la géothermie.
  3. Dépliant d’information synthétique et schématique, tout public, présentant l’origine de la ressource, son extraction, son utilisation, ses atouts, sa plus-value dans les transitions écologiques, énergétiques et économiques.
  4. Enquête sociologique qui permettra de déterminer le degré de connaissance de l’énergie durable qu’est la géothermie.

LE RÔLE DE L’ADUS

Dans le cadre du projet « GEOTHER-MYTHE 4.0 », l’ADUS est notamment identifiée pour animer et co-construire plusieurs activités, en concertation avec l’ensemble des opérateurs wallons à savoir :

  1. La conduite d’une enquête sociologique. Elle permettra d’avoir une photographie générale de l’appropriation (ou pas) de cette énergie alternative par les citoyens du territoire transfrontalier. Les résultats de cette enquête orienteront ainsi les actions de communication futures à mettre en œuvre afin de sensibiliser le tout public à la géothermie. Il servira également comme « prise de conscience » auprès des acteurs territoriaux et des élus.
  2. Participer et contribuer activement aux réflexions et au montage des différents outils pédagogiques et de communication pour démystifier la géothermie sur un territoire urbanisé. L’engagement de l’agence dans les stratégies de transition énergétique locales, son expérience dans les projets transfrontaliers ainsi que les différents accompagnements de projets opérationnels auprès de différents publics cibles (monde académique, techniciens, élus, entreprises et société civile) constituent de véritables atouts et savoirs-faire, qui seront valorisés au sein de ce micro-projet.

Démarrage du projet au 02 Septembre 2019

Fin du projet au 02 mars 2021

LES OPÉRATEURS DU PROJET GEOTHER-MYTHE 4.0

IDEA MONS

Université de Mons (UMONS)

ADUS

Parc d’aventures scientifiques (PASS)


FAI-Re

Former, Accompagner et Inspirer la Rénovation efficiente, tels sont les défis que se sont lancés l’Agence d’Urbanisme de Maubeuge et un ensemble de partenaires franco-belges ayant répondu au dernier appel à projet Interreg (2016-2020).

Les activités organisées dans ce cadre sont détaillées à cette adresse fai-re.eu, avec au programme, des actions de sensibilisation et de formation auprès du jeune public, des apprenants et des étudiants ; des actions d’accompagnement des professionnels intervenant dans la rénovation énergétique et des actions de communication autour d’initiatives ou de projets innovants et exemplaires en la matière.


TVBuONAIR

Le projet « TVBuONAIR », élaboré dans le cadre du programme INTERREG Va France-Wallonie-Vlaanderen » a démarré en Juillet 2016, pour une durée de 4 ans, et est animé par le Centre wallon de Recherches et d’Etudes pour l’Action Territoriale (CREAT) de l’Université Catholique de Louvain, chef de file du projet, ainsi que 4 opérateurs :

  • L’ADUS ;
  • La Communauté d’agglomération Maubeuge Val de Sambre ;
  • Le Parc Naturel Régional de l’Avesnois ;
  • Espace Environnement.

L’ensemble des opérateurs sont localisés sur une partie du bassin versant de la Sambre, périmètre du projet « TVBuONAIR » (de Charleroi à Noyelles-sur-Sambre).

L’objectif de ce projet de coopération transfrontalière est de travailler sur la reconnexion des habitats naturels en milieu urbanisé.

Le projet présente 4 grands objectifs :

  • Mutualiser les connaissances des différents acteurs du territoire, du patrimoine et de l’environnement ;
  • Créer des outils de gestion et de planification intégrées à l’échelle d’un bassin versant transfrontalier ;
  • Sensibiliser la population, des techniciens et des élus aux nombreux enjeux de la biodiversité et du réseau écologique en milieu urbain ;
  • Mettre en place des actions locales en faveur des écosystèmes, de la biodiversité et de la trame écologique.

Le rôle de l’ADUS

Dans le cadre du projet « TVBuONAIR », l’ADUS est notamment identifiée pour animer et construire plusieurs activités, en concertation avec les quatre autres opérateurs à savoir :

  1. La conduite d’une étude sur les sociotopes (description de l’espace extérieur tel qu’il est vécu et pratiqué par les habitants) autour d’un site expérimental français et wallon reposant sur plusieurs objectifs :
     

    • Comprendre comment les « espaces ouverts » sont utilisés et vécus par les habitants, et de faire apparaître d’éventuels problèmes liés à des carences ou des inégalités de l’offre, des difficultés d’accès, un aménagement inadéquat ;
    • Apporter des solutions à ces problèmes à l’occasion de nouveaux documents d’urbanisme, de projets de création ou de réaménagement d’espaces verts, d’opérations immobilières, de plans de déplacements ;
    • Renforcer la participation des habitants aux décisions qui concernent leur environnement quotidien.
  1. L’articulation du projet avec les outils de planification, notamment avec le Plan Local d’Urbanisme intercommunal (PLUi) en cours de réalisation sur la Communauté d’agglomération Maubeuge Val de Sambre.

Plus d’informations sur le projet TVBuONAIR : www.tvbuonair.eu


Actualités

Le territoire en images